?

Log in

No account? Create an account

Entrée précédente

Livre

Désolée, je suis souvent par-là pour râler, pour dire tout ce que je ne peux pas dire en public sur facebook ou même sur mon deuxième compte facebook plus privé mais encore trop "public"…
Du coup, pour une fois, un post plus gai : mon livre est disponible en précommande ! Il va sortir samedi, mais on peut le commander dès maintenant sur mon site, et les envois partiront jeudi. Il est au prix de 21€, c'est une édition limitée à 300 exemplaires (pas un tirage à 300 ex avant d'en faire un deuxième, mais bien une édition limitée. Il n'y en aura plus d'autre comme celle-là). Les 50 premières commandes reçoivent des goodies, là il reste une vingtaine de "goodies 50" disponibles. J'ai un peu de mal à croire que j'en ai vendu 30 en quelques jours, c'était surtout impressionnant quand le site est sorti mercredi soir et que mon iPhone bippait toutes les deux minutes parce que je recevais une nouvelle commande :)
Le site, c'est toujours le même :
http://www.lesenfantsdelo.com

Franchement, je les ai reçus la semaine dernière, je suis vraiment contente de la qualité, ça rend très très bien, du coup ça compense un peu mes trois mois de boulot à plein temps (enfin, surtout un mois à vraiment plein temps, et deux mois consacrés à apprendre les techniques que j'allais devoir maîtriser pour la création de la maquette et d'autres choses).

Sinon, dans la lignée des "je râle", ça fait 15 jours que je n'ai pas internet. Je squatte depuis mercredi soir le wifi de la voisine, qui fonctionne mal, mais c'est mieux que rien, et je commence sérieusement à péter un câble. Pour finir mon site, j'ai dû passer plusieurs nuits blanches à bosser chez mes parents, mon sommeil est complètement perturbé (d'ailleurs, un petit truc marrant, ou pas : quand on a des cycles de sommeil inversés, genre on dort la journée et on bosse la nuit, on prend du poids. Sans manger plus. Et si on se prive de manger, on n'arrive quand même pas à perdre le poids en question. Et on est déprimé parce qu'il n'y a pas de soleil (ou parce que notre vie c'est de la merde, mais ça, c'est autre chose).

Tags:

Comments

( 4 petits mots — Laissez un petit mot )
jade_plume
12 déc 2013 13:37 (UTC)
ntre s
Ca a l'air de bien démarrer ton livre ! (je me concentre sur le positif je ne me sens pas armée ou légitime pour commenter le reste ^^")
Petite question, m'intéressant de plus en plus à l'autoédition... sur ton site tu dis avoir refusé un contrat avec un éditeur, un grand donc j'imagine que le marketing ou le circuit de distribution derrière ne posait pas le souci... Du coup je trouverais vraiment intéressant de savoir, dans ta démarche, quels sont les éléments du contrat qui t'ont fait préférer monter ta propre maison ?
daphnee_l
17 déc 2013 06:28 (UTC)
Tu as lu jusqu'ou ? Parce que pour moi la reponse est evidente, l'
editeur voulait ss doute modifie l'histoire trop en profondeur (et ok c cool de preferer ton vrai texte au prestige de l'edition) mais l'inceste magnifie c'est juste invendable a l'edition actuelle. Comment tu veux marketer quand c ecrit comme un truc normal et sublime, c bcp plus simple de le vendre dans ASOIAF Martin montrant clairement que c de la degenerescence. En tout cas en tant qu'editeur je pense que j'aurais pas pris ce risque la.
ness_du_frat
17 déc 2013 20:43 (UTC)
L'éditeur n'avait pas la moindre intention de modifier le texte, qu'il trouvait quasi nickel (il y avait un point qu'il souhaitait modifier et qui n'a rien à voir avec l'histoire de l'inceste, et il se trouve que j'étais moi-même en train de réécrire le passage en question, m'étant rendu compte avec le recul que ça ne collait pas).
Des histoires d'inceste, il y en a à la pelle, prenons l'exemple de Fleurs Captives, de Virginia Andrews, je pense que son éditeur n'a pas trop regretté son choix vu qu'il s'en est vendu plus de 40 millions d'exemplaires. On peut aussi citer Barjavel, avec son roman Une rose au paradis. Je ne sais pas quelle version tu as lue, mais l'histoire de l'inceste entre les deux personnages principaux n'a JAMAIS été écrit comme un truc normal et sublime, au contraire.
Mais bon, après, chacun son avis. Celui de l'éditeur, c'était que le texte était publiable en l'état, et l'histoire de l'inceste l'avait particulièrement intéressé.
ness_du_frat
17 déc 2013 20:39 (UTC)
Re: ntre s
En fait, il y avait plusieurs points qui me dérangeaient : les droits d'auteur en numérique, qui étaient complètement scandaleux, le prix auquel ils voulaient vendre le livre numérique (3x plus cher que ce que moi je souhaitais), les droits sur d'autres trucs, le fait qu'ils voulaient que j'en sorte un tous les deux mois, l'impossibilité de pouvoir offrir aux lecteurs une version papier édition spéciale comme ce que je souhaitais, etc. L'offre aurait pu être alléchante pour quelqu'un qui n'avait jamais rien publié et qui était complètement inconnu, mais pas pour quelqu'un qui avait passé 12 ans à faire sa promo, qui avait retravaillé son texte avec une éditrice et qui avait eu trois correcteurs pros dessus. Là, j'avais un peu l'impression qu'ils allaient prendre le fichier tel quel, faire "ah, on met notre logo dessus, la couv, c'est bon, on aime ton idée donc on va la reprendre (tant qu'à faire, pourquoi emmerder le graphiste quand l'auteur a déjà fait le boulot), et parce que, quand même, c'est toi qui as écrit le truc, on va te filer un petit pourcentage, histoire de..."
( 4 petits mots — Laissez un petit mot )

Latest Month

novembre 2013
S M T W T F S
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Page Summary

Actionné par LiveJournal.com